Accueil / Albums / Masai Mara (Kénya) [55]

Attiré par les lumières et les couleurs que seule l'Afrique sait nous offrir, je me suis décidé en avril et septembre 2016 à participer à un safari photo après avoir, depuis toujours, refusé de participer à ce type de safari très éloigné de la photographie animalière telle que je la pratique habituellement. Le fait de ne pas pouvoir sortir du 4x4, de partager l'espace avec d'autres personnes aux objectifs différents, de ne pas pouvoir consacrer de ce fait autant de temps que je l'aurais souhaité sur un animal, ne me destinait pas à promener mes appareils photos dans ces conditions.

Une fois, le safari lancé en terre Masai Mara au Kénya, je me suis concentré tant bien que mal sur les objectifs que je m'étais fixés. Au premier chef, photographier des lever de soleil en intercalant si possible un animal entre l'astre solaire et l'objectif. Pas facile à réaliser car je n'avais pas la maîtrise de l'heure de sortie le matin imposée à 06 h 30 alors que le jour se levait entre 06 h et 06 h 15. Il fallait donc faire très vite pour réaliser des clichés.

Ensuite, commençait la traque des animaux avec les conducteurs guides qui se téléphonaient en permanence entre eux pour s'informer mutuellement de la présence d'animaux en situation. Résultat : convergences de plusieurs quatre x quatre sur un même point. Très touristique, mais ce n'était pas le but que je souhaitais atteindre !

Côté matériel, j'avais emporté du matériel Canon : un EOS 7D Mark II et un EOS 5D Mark III, un 500 mm F/4, un 300 mm F/4, un 70-200 F/2,8 et un 24-105 F/4. La proximité des animaux contraint souvent le photographe à utiliser de courtes focales. Le 24-105 m'a bien servi en avril mais le 70-200 l'a avantageusement remplacé en septembre.